\"\"

Rôle du chef d’établissement

            A) Le chef d’un Établissement jésuite porte un projet pédagogique. Pour cela il doit,

- Définir les orientations pédagogiques, éducatives, pastorales, ainsi que les moyens de leur mise en œuvre selon le projet de l’établissement en conformité avec les caractéristiques de l’éducation Jésuite.

- Avoir une vision d’ensemble des défis pédagogiques, éducatifs et pastoraux de l’établissement.

- Définir les priorités d’actions en matière pédagogique, éducative et pastorale qui trouvent leurs justifications dans la lettre de mission qu’il reçoit du supérieur majeur et dans le projet éducatif de l’établissement.

- S’appuyer sur des constats objectifs et travailler en équipe pour la mise en œuvre de ce projet.

- Porter ce projet éducatif avec toute la communauté éducative en favorisant l’esprit de concertation, du travail en équipe et une large communication.

- Prendre des initiatives concrètes en matière pédagogique, éducative et pastorale en rapport avec les priorités du projet.

- Procéder à une fréquente objective auto-évaluation et évaluation de son action et faire des modifications qui s’imposent.

 

B) Le chef d’un établissement porte une institution dont il veille au bon fonctionnement. Ainsi, il doit :

- Déléguer et attribuer clairement les tâches à chaque service.

- Favoriser la concertation et la communication entre les services.

- Promouvoir efficacité des services administratifs.

- Suivre régulièrement les inscriptions.

- Organiser et veiller au suivi scolaire des élèves.

- Assurer la transparence des procédures d’engagement des dépenses.

- Travailler en collaboration avec le Ministère des enseignements secondaires et la Direction Nationale de l’Éducation Catholique.

- Rédiger les contrats de travail.

- Continuellement rendre compte de ses actions à un conseil de direction et accepter les remarques qui s’imposent.

- Veiller à maintenir l’image de marque du collège ad intra et ad extra

- Rendre compte à son supérieur majeur de sa gestion du collège, animation pédagogique, éducatif et pastorale.

- Veiller à la sécurité des biens meubles et immeubles.

- Proposer un budget annuel (de fonctionnement et d’investissement) qui prend en compte la situation réelle de l’établissement et suivre de prêt sa réalisation ; proposer ce budget au Conseil de Direction qui pourra faire des corrections.

- Promouvoir le dialogue social en créant et favorisant des moments d’échange.

- Evaluer son personnel au moins deux fois l’an et veiller à sa formation continue.

- Signe les bulletins de notes que lui remet le Père Préfet des Etudes.

- Gérer le Collège en concertation avec le conseil de direction.

 

C) Le chef d’établissement porte une communauté qu’il doit fédérer et au sein de laquelle il doit être présent. Il doit :

- Être visible et présent de façon effective auprès de la communauté éducative.

- Avoir une attention particulière aux personnes.

- Prendre des décisions et faire de l’arbitrage.

- Veiller à l’insertion et à la représentation de l’établissement dans la société.

- Assurer la relation avec les parents et leur association.

- Veiller au recrutement pertinent de personne par rapport aux attentes du Collège.

- Veiller à la justice salariale en promouvant des salaires qui tiennent compte du contexte socio-économique et surtout de la dignité de la personne humaine.

- Favoriser les temps de convivialités et de fêtes.

 

D) Le chef d’établissement Jésuite porte une mission dans l’enseignement Catholique. Il doit :

- Insérer l’établissement dans ses réseaux institutionnels et ecclésiaux.

- Respecter les règles régissant l’enseignement catholique Jésuite tout en tenant compte du projet diocésain ou national de l’éducation catholique.

- Collaborer et être en partenariat avec les établissements catholiques voisins tout en respectant la spécificité propre de l’éducation Jésuite.

- Amener l’établissement à s’impliquer dans l’éducation catholique.

- Participer personnellement à la vie du JESAMED (Education Jésuite d’Afrique et Madagascar) et de l’ICAJE (Commission Internationale pour l’Apostolat de l’Education Jésuite).

- Participer à la vie de l’instance de l’enseignement catholique.

- Veiller à la catholicité et à la dimension ecclésiale de l’établissement.

 

- Régulièrement dialoguer avec le supérieur majeur.