Match de football au terrain du Lycée Félix Éboué de N’Djamena

En ce jour du 2 juillet 2021, le Centre Educatif et Sportif Fondation Ramon Grosso a organisé un match de football entre les jeunes de son école de formation et les lycéens du Lycée Félix Éboué. Le match avait pour objectif de permettre le brassage entre les jeunes qui pratiquent le sport et la convivialité sociale aux nombreux jeunes filles et garçons qui avaient assisté à cette rencontre.

Les joueurs sélectionnés.

Les autorités sportives et administratives étaient aussi présentes lors de cette rencontre. Le secrétaire général de l’Institut National de la Jeunesse et Sport (INJS) présent à la célébration a donné le coup d’envoi du match. Il a invité les jeunes à avoir un esprit de sportivité dans ce Tchad qui en a besoin de pour sa construction de demain. Poursuivant son exhortation, le secrétaire général revenu sur un aspect important du sport, il affirmait : ‘’Je dis donc aux responsables du centre, que ce n’est pas une tâche facile mais plutôt de longue haleine, qui va être ponctue de découragement, de phase de joie, mais aussi de difficultés. Si vous tenez ferme, vous y arriverez et  je vous y encourage tout comme les jeunes qui sont inscrits dans vos différentes écoles. Obtenir des résultats sportifs est un travail de patience, qui ne s’obtient surtout pas en un temps record, mais avec de la persévérance” (cf Kianhykbo Baïbamné, SG INJS, cf Ndjamena Hebdo, du 6 juillet 2021).

Nous avons profité de cette occasion pour échanger avec les responsables du lycée Félix Eboué ainsi que les hommes de la presse qui étaient présents. Ainsi le fondateur du Centre Educatif et Sportif Fondation Ramon Grosso, le Père jésuite Camille Manyenan Nodjita, a saisi l’opportunité pour exprimer que le Centre promeut les sports et les activités culturelles à tous les jeunes, sans distinction des races, de sexe, de religion ou de provenance sociale. Il a aussi rappelé que l’objectif du centre est de permettre que les jeunes pratiquent du sport et qu’ils étudient dans les bonnes conditions afin de construire la nation demain. Le prêtre jésuite a aussi mentionné que le centre est en collaboration avec des institutions espagnoles des sports comme la Fondation Real Madrid et la Fondation Ramon Grosso dont son centre porte le patronyme. Ces institutions espagnoles comme celles du Tchad sont disposées à entretenir une collaboration entre institutions afin que le sport soit promu et que les jeunes puissent pratiquer du sport et étudier dans les bonnes conditions au primaire, au secondaire, au supérieur….

Pour sa part, monsieur Emmanuel Nouar Alakli, le directeur des sports de notre centre a présenté le centre en ces termes, on ne peut plus clairs : “Le centre éducatif et sportif Ramon Grosso œuvre effectivement pour la promotion des sports et cultures tchadiens. Il y a au total trois centres : le centre de Paris Congo dans le 6ème arrondissement précisément dans l’enceinte du centre Loyola, le centre de Walia dans le bâtiment de l’ancienne mairie et le centre de Koundoul (25km de N’Djaména) à 300m vers l’est du marché, précisément a 50m de l’église Catholique” (CF Ndjamena Hebdo, du 6 juillet 2021). Il a ensuite explicité la visée sportive du centre Fondation Ramon Grosso: promouvoir les sports à partir des bas âges. De son expérience de formateur des formateurs en sport (puisqu’il est directeur d’un programme de formations à l’Institut national de Jeunesse et Sport), M. Nouar a rappelé que les centre Fondation Ramon Grosso voudrait promouvoir les sports à base âge, à partir des 6 ans. Il a donné rendez-vous dans quelques années pour que le centre puisse présenter des produits pour des compétitions sportives au niveau national et au niveau international. Il a rappelé donc les six écoles de sports qui sont déjà présentes à savoir le basket-ball, le football ,le handball, le judo, le karaté et la gymnastique. Mais il a aussi précisé que le centre offre beaucoup d’autres activités culturelles aux jeunes comme le théâtre, la danse, la musique et les activités d’éducation culturelle pour les jeunes filles.

Emmanuer Nouar Alkali, directeur des sports du CESFRAG et père Camille Manyenan Nodjita, sj le fondateur du Centre.

Le match s’est terminé dans des bonnes conditions sportives pour nous puisque les jeunes du centre Fondation Ramon Grosso ont été vainqueurs sur ceux du lycée Felix Eboué sur un score de 2 buts à 1. Mais les conditions atmosphériques, en fin de match, ont été difficiles puisqu’il a commencé à pleuvoir d’une averse qui a fait courir les jeunes pour chercher à se protéger des pluies.

Rendez-vous les donc pris pour une autre compétition en espérant que les conditions seront bonnes. Bonne fin de semaine à tous. CESFRAG.